En quoi la régulation monétaire est elle un enjeu de notre époque ?

En quoi la régulation monétaire est elle un enjeu de notre époque ?

L’économie et la finance aujourd’hui sont les piliers du bien être des états. Le monde est globalisé, ainsi que l’économie. Depuis 1991, avec la tombée du rideau de fer de Churchill, le monde entier communique, à l’exception de quelques zones d’ombres dictatoriales. Mais même si le monde se dirige vers une espèce d’états unis mondiaux, avec la perte progressive de souveraineté des états, et la globalisation des échanges, aujourd’hui, les différentes coalitions inter étatiques gardent un certain pouvoir. Et ce pouvoir passe avant tout par la monnaie de ces états et coalitions. Les monnaies sont des indicateurs économiques et sociaux du bien être de l’économie. En effet, la monnaie est le pouvoir, et plus une monnaie est puissante, plus on peut conjecturer sur l’importance économique et financière des pays auxquels appartiennent les monnaies. Mais pourquoi ? et donc, en quoi est ce que la régulation monétaire est elle un enjeu ?

Les monnaies sont régulées par des banques centrales inhérentes à des coalitions ou des états. Par exemple la réserve fédérale américaine, traite le dollar, monnaie de référence mondiale, sur laquelle on se base afin de situer les autres. Le dollar, équivalent sur le marché mondial donc à 1, est la monnaie la plus stable. La Banque Centrale Européenne, ou BCE, elle gère la monnaie de la zone euro. Cette monnaie possède un statut très particulier car l’euro est contesté par de nombreux. Zu sein même des etats, nombreux sont les courants politiques à dénoncer l’Europe et sa monnaie. D’autres, comme la grande bretagne, alors qu’ils faisaient parti intégrante de l’Europe , refusaient d’adhérer à l’Euro. Mais l’Euro est pourtant une monnaie puissante, et elle permet à de nombreux pays d’avoir de l’importance au niveau mondial. La Grèce par exemple, n’aurait pas un statut particulier, et personne ne se seraient soucié de leur crise s’ils ne faisaient pas partie de l’union européenne. L’Allemagn,e grande salvatrice et bon samaritain, n’aurait jamais aidé la grèce à combler sa dette. Le fait que la grèce possède l’Euro a été donc essentiel à son sauvetage. Car la faillite d’un état sous cette monnaie peut entraîner une perte de confiance des autres pays envers elle, et donc à sa dévaluation, à sa disgrâce.

La Banque Populaire de Chine est la banque centrale chinoise, qui elle ne mise pas sur la bonne portée de sa monnaie. En effet, elle applique ce qu’on appelle des politiques déflationniste, et vise justement à garder son statut de monnaie faible. En effet, le Yuan étant faible, il ne pose pas de problèmes quand à sa bonne portée. Les fluctuations autour du yuan sont importantes, et surveillées, mais les efforts de la BPC pour le conserver à ce niveau en font de lui une monnaie, certe pas puissante, mais sûre.

Ainsi, la monnaie est un indicateur de la bonne santé économique. Elle reste donc un enjeu primordial pour les banques centrales qui cherchent à protéger leur confiance; car la confiance attire les investisseurs, et donc l’argent.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *