Goûteurs de nourriture pour chien, un vrai métier ?

Goûteurs de nourriture pour chien, un vrai métier ?

Miam, des crouettes. Cette phrase a été prononcée près de 0 fois dans l’histoire de l’humanité. Car oui, la nourriture pour chien, pour chat ou pour les autres animaux ne sont pas des nourritures goutues, pas des nourritures que l’on veut expérimenter. Pourtant, certains en font leur profession. Petite rétrospective sur ces goûteurs de nourriture pour chiens.

Par curiosité, les propriétaires d’animaux de compagnie se faufilent un ou deux morceaux dans les bols de leurs animaux de compagnie, ce qui est tout à fait compréhensible. Mais manger des aliments pour chiens pour vivre? Maintenant, c’est assez difficile à digérer!

Mais le «dégustateur professionnel de nourriture pour chiens» est un vrai travail, et il est apparemment assez bien payé. Un poste de niveau d’entrée dans le département de la qualité devrait normalement apporter au professionnel environ 30 000 $ par année, tandis qu’un “expert qualifié” pourrait tirer jusqu’à 75 000 $.

Alors qu’est-ce que le travail implique exactement? Eh bien, comme son nom l’indique, il s’agit plutôt de goûter des aliments pour chiens pour s’assurer qu’ils répondent aux normes de qualité exigeantes d’une marque haut de gamme. Les dégustateurs ouvrent régulièrement les boîtes d’échantillons de chaque lot de nourriture pour chien (ou chat) fraîchement préparé, puis ils le sentent et le mangent.

Les dégustateurs professionnels sont formés pour identifier les saveurs que les chiens ont tendance à apprécier ou à rejeter. «Bien que les goûts des chiens soient différents des nôtres, le goût est une qualité importante à vérifier pour s’assurer que chaque ingrédient est parfaitement équilibré de la bonne façon», a déclaré Philip Wells, chef dégustateur chez Lily’s Kitchen. «Essayer la nourriture est aussi un bon moyen de relever les nuances de la cuisine: cela marche particulièrement bien sur les croquettes sèches», a-t-il ajouté.

Wells a dit qu’il aime bien la nourriture, et il n’a pas vraiment de problème avec la dégustation. Il a expliqué que la viande utilisée dans les aliments pour animaux de compagnie doit provenir d’animaux acceptés pour la consommation humaine, en vertu du Règlement sur les aliments pour animaux de 2010, et que son entreprise utilise des aliments crus fraîchement préparés dans toutes ses recettes. Il s’agit alors de ne pas donner à nos amis à poils des aliments que nous même ne consommerons pas.

Mais il a admis qu’il y avait des «aliments pour animaux de compagnie assez horribles», et bien qu’il ne les goûte pas, «l’odeur est suffisante pour retourner l’estomac» , lors de ses prospections personnelles.

Malgré les délais serrés et les surprises occasionnelles, les goûteurs, selon les enquêtes, admettent vraiment apprécier leurs emplois, et les trouvent enrichissant, parce qu’ils aident les animaux à devenir plus heureux et en meilleure santé. De plus, ce travail est fait pour des passionnés, des adorateurs, qui ont la chance de travailler avec des animaux de compagnie. C’est un moyen de travailler pour sa passion, pour son amour, et il est vrai que rien n’est plus beau. Confucius disait, “trouvez un travail passionnant, et vous n’aurez pas à travailler un jour de votre vie”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *