Un onduleur est nécessaire à tous ceux qui veulent alimenter le courant de leur système photovoltaïque ou l’utiliser pour des appareils électroniques domestiques. Les exceptions sont par exemple les petits systèmes sur les bateaux avec lesquels une batterie doit être chargée par courant continu afin de faire fonctionner des dispositifs spéciaux à courant continu. Pourquoi en est-il ainsi ? La raison en est que les systèmes photovoltaïques génèrent du courant continu, mais que le réseau et presque tous les appareils électroniques courants sont conçus pour le courant alternatif. La tâche d’un onduleur solaire est donc de convertir le courant continu des modules PV en courant alternatif. Ainsi, un onduleur est un composant essentiel pour presque tous les systèmes. L’onduleur peut être considéré comme une interface entre le réseau et la centrale, car il surveille les paramètres électriques des deux côtés pour assurer le fonctionnement optimal de la centrale. Cela comprend, par exemple, l’alimentation en synchronisation avec la fréquence du réseau, l’optimisation de la puissance par le contrôle des PPM et la surveillance du réseau et de la centrale elle-même.

Comment fonctionne un onduleur ?

Pour comprendre le fonctionnement d’un onduleur, il faut d’abord se faire une idée de la tension continue et de la tension alternative. La figure suivante montre une tension continue. Elle se caractérise par une force et une direction constantes.

mac casquePour comprendre le fonctionnement d’un onduleur, il faut d’abord se faire une idée de la tension continue et de la tension alternative. La figure suivante montre une tension continue. Elle se caractérise par une force et une direction constantes.

La tension alternative, en revanche, a à la fois une force et une direction changeantes. Comme le montre la figure ci-dessous, la tension commence à zéro, atteint son maximum positif, passe par zéro pour atteindre son maximum négatif et finalement revient à zéro.
Ici, vous pouvez voir exactement une période de la tension sinusoïdale. Sur le réseau allemand, la fréquence est de 50 Hz, ce qui signifie qu’une période est passée en 20 ms.

Pour convertir une tension continue en tension alternative, on utilise aujourd’hui des appareils électroniques de puissance. Les circuits complexes basés sur des transistors utilisent un processus appelé modulation de largeur d’impulsion. La tension continue est “hachée” dans sa forme originale et inversée. La largeur des impulsions est choisie de manière à obtenir, après moyennage et filtrage, une tension sinusoïdale.

En résumé, on peut dire que l’onduleur est le cœur d’un système. Il existe un grand choix de fabricants et de produits sur le marché, ce qui permet de choisir le bon onduleur pour chaque installation. Au fil des ans, l’efficacité de l’onduleur est devenue de plus en plus importante. Aujourd’hui, les produits les plus efficaces atteignent des rendements supérieurs à 99 %. Seule une petite partie de l’onduleur a été abordée ici. Des aspects tels que les convertisseurs avec ou sans transformateur, les convertisseurs élévateurs ou abaisseurs ou les aspects de sécurité dépasseraient le champ d’application de ce texte.